top of page

Invalidité, incapacité, handicap, inaptitudes… Nouvelles règles pour la retraite en septembre 2023

Dernière mise à jour : 23 nov. 2023

Il existe trois situations médicales dans lesquelles vous pouvez partir plus tôt à la retraite et/ou bénéficier du taux plein sur la retraite de base du régime général même sans avoir tous vos trimestres. À compter du 1er septembre 2023, ces régimes "de faveur" sont maintenus, voire améliorés. Pour Nicolas Strady, directeur des opérations du site mareformedesretraites.fr (entreprise de conseils privés et payants) "ces améliorations pour les personnes souffrant de difficultés médicales sont bienvenues et l'on peut anticiper qu'il y aura de plus en plus de départs anticipés, notamment en raison de l'inaptitude au travail".


Invalidité, inaptitude: départ à 62 ans à taux plein


Avant la réforme, si vous perceviez une pension d'invalidité ou que vous étiez reconnu inapte au travail, vous pouviez partir à la retraite à l'âge légal de 62 ans avec le taux plein, même si vous n'aviez pas tous les trimestres requis pour votre année de naissance.

À compter du 1er septembre 2023, l'âge de départ à la retraite en cas d'invalidité ou d'inaptitude est décorrélé de l'âge légal de la retraite. Désormais, vous pourrez continuer de partir à la retraite à taux plein à 62 ans même lorsque l'âge légal de départ passera à 62 ans et 3 mois, puis 62 ans et 6 mois… jusqu'à 64 ans. Ainsi, en plus du taux plein, vous bénéficierez dans ces cas-là d'une possibilité de départ anticipé.


Suite de l'article sur le site : Notre temps

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page