Le télétravail n’empêche pas le risque de harcèlement

Dernière mise à jour : 18 avr.

Aurélie TACHOT pour le JDN le 16 septembre 2020.

Comme toute forme d'organisation du travail, le travail à domicile est susceptible d'entraîner des dérives. Pour Lionel Leroi-Cagniart, psychologue clinicien du travail, un autre facteur favorise l'émergence de situations de harcèlement : le sentiment d'isolement induit par le télétravail. Lorsqu'il n'est plus soutenu par un collectif, l'individu est naturellement plus fragile. "C'est aux collègues de travail d'être attentifs les uns envers les autres et, lorsqu'ils présument qu'un salarié est en détresse, d'en parler aux représentants du personnel ou aux ressources humaines". Rappelons aussi que l'employeur a une obligation de santé et de sécurité envers son salarié. Lire l'article paru le 16 septembre 2020

10 vues0 commentaire