Missions du psychologue du travail

Il est amené à transformer, atténuer ou supprimer les difficultés humaines dans l'entreprise : absentéisme, agressivité, harcèlement, inadaptation de certains personnels, complexes et problèmes de reconnaissance, conflits et tensions, injonctions contradictoire, apathie, souffrance en général et dépressions, interrogations et incompréhensions diverses.

Le psychologue du travail contribue à comprendre, à diagnostiquer, à évaluer les situations. Il peut alors aider à résoudre les difficultés, pour engager une revalorisation des ressources humaines.

Il vise le développement de l'action par le pouvoir d'agir de chacun sur son travail et intervenons sur les dysfonctionnements contre-productifs

  • quand l'atonie s'installe et empêche les représentations : passions négatives (haines, agacement, ressentiment),

  • quand la motivation se délite,

  • quand les oppositions s'enracinent,

  • quand la désertion ou la fuite devient une stratégie sans lendemain, le recours à la règle s'intensifie et les blocages se profilent.

Son travail :

Il privilégie un traitement clinique du travail. Cette approche vise à aider les personnes à interroger à la fois le travail et son organisation, ainsi que les sources de souffrances psychiques liées à l'exercice de son activité ou à son absence. Cette thérapeutique permet l'expression, la déconstruction, la compréhension et l'appropriation des milieux de travail et de vie, par les personnes impliquées dans l'examen de leur situation de travail.

Un recours :

Accompagnement en cabinet pour analyser les difficultés vécues, les effets d’une organisation du travail sur la santé, surmonter les impasses et retrouver du pouvoir d’agir.

 

Intervention en entreprise pour animer des groupes de paroles ou des groupes d’analyses de pratiques professionnelles.

 

Modules de formations sur mesure dans le champ des RPS notamment.