top of page

Arrêt de travail en lien avec le travail ? Une occasion de consulter un psychologue du travail.



Le réseau Souffrance et Travail développe depuis longtemps une expertise dans l’accompagnement spécifique des travailleurs et travailleuses en souffrance au travail.

L’arrêt maladie permet de se soigner, de se reposer, mais aussi de se protéger d’un contexte parfois pathogène souvent relatif à une organisation du travail défaillante. Pendant un arrêt maladie, prenez le temps d’une réflexion distanciée pour cerner les conditions d’une organisation qui rend malade et fait chuter. Il est rare que le contexte du travail évolue dans le bon sens. En revanche, il existe des moyens pour sortir de l’impasse psychique et retrouver du pouvoir d’agir.


Missions du psychologue du travail :


Transformer ou atténuer les difficultés humaines dans l'entreprise : absentéisme, agressivité, harcèlement, complexes et problèmes de reconnaissance, conflits et tensions, injonctions contradictoires, apathie, souffrance en général et dépressions, interrogations et incompréhensions diverses… Réfléchir aux problèmes et prendre le temps d’un travail d’élaboration peut aider à penser la situation pour sortir d’une spirale infernale et dangereuse.


Quelques éléments de repérages :


L’action du psychologue du travail vise le développement de l'action par le pouvoir d'agir de chacun sur son travail et intervient sur les dysfonctionnements contre-productifs :


· Quand l'atonie s'installe et empêche les représentations : passions négatives (haines, agacement, ressentiment),

· Quand la motivation se délite,

· Quand les oppositions s'enracinent,

· Quand la désertion ou la fuite devient une stratégie sans lendemain, le recours à la règle s'intensifie et les blocages se profilent.

· Quand le patient "rumine" ses affects sans trouver une écoute professionnelle orientée


Symptômes.


Somatiques :

Troubles musculosquelettiques, palpitations, troubles cardio-vasculaires. Mais aussi, maux de tête, de dos, problèmes digestifs... malaises, sensation de fatigue extrême…

Psychiques :

Anxiété, découragement, tristesse, apathie, perte de sommeil, crises de larmes... Mais aussi, apparition ou augmentation de comportements addictifs (alcool, tabac, drogue...)... tendance à la boulimie ou au contraire perte d’appétit et à l’extrême, épuisement, burn-out…


Comportementaux :

Absentéisme, irritabilité, agressivité/passivité, tendance à s’isoler. Mais aussi, altération de l’image de soi, sentiment d’inutilité ou d’injustice…

L’organisation du travail dans l’entreprise vous paraît avoir évolué péjorativement ? Avec des réorganisations, de nouvelles méthodes de management, de nouvelles technologies ? Des périodes de surcharge de travail, des difficultés liées aux relations de travail ? etc.


L’activité du psychologue du travail consiste à :

· Mettre en œuvre un pragmatisme médico-administratif pour contenir une personne fragilisée,

· Favoriser l’expression de la souffrance comme marqueur d’une réalité incontestable,

· Rendre compte des catégories du genre sexué des relations du corps au travail,

· Revenir au droit comme cadre inscrit dans la loi pour protéger la santé des travailleurs,

· Permettre au patient d’être un salarié averti,

· Travailler en réseau pour entourer les patients d’un filet protecteur et formateur,

· Faire du temps un allier pour que finalement le salarié reparte plus fort.


Autrement dit :


Analyser la situation professionnelle pour sortir de l'interprétation psychologisante (comme le ferait un non spécialiste) et identifier le chemin causal qui a généré la dégradation de la santé.


Repérer les conditions de travail et les techniques de management pathogènes répertoriées dans le récit du patient.


Comprendre le rapport au travail du patient et la manière dont il souhaite s’inscrire dans l'espace social. Clarifier ce qui le mobilise et l’anime dans le travail.


Élaborer un diagnostic à partir des tableaux cliniques spécifiques des salariés en souffrance au travail.


Examiner les solutions élaborées avec le salarié et l’accompagner dans ses réalisations.






Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page